FACEBOOK ET SON AVENIR EN 2018

avril 10, 2018


FACEBOOK ET SON AVENIR EN 2018 –
Par Bernard Bujold- 
Je suis un fan de Facebook depuis ses débuts en 2004 et je suis convaincu que l’avenir de ce média social n’est aucunement menacé et qu’il est même prometteur, malgré le fait que le réseau vive présentement une sorte de crise existentielle. Facebook est devenu essentiel à notre civilisation moderne car le média a rendu la communication entre individus plus facile et plus efficace. 
Le questionnement sur la confidentialité demande des ajustements, non seulement de la part de Facebook mais aussi des membres qui se doivent d’appliquer les divers mécanismes de protection déjà offerts par le site depuis longtemps. Mais on ne peut pas éliminer ce réseau social car il est devenu un mode de vie au même titre que Google ou Apple avec ses iPhones, iPads et ordinateurs. 
J’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour Mark Zuckerberg car, en plus de la beauté de sa création, nous avons, lui et moi, deux points en commun. 
Le premier: Facebook a débuté en 2004 une année avant que je lance ma propre initiative de média social avec LeStudio1.com en 2005 et tous les deux, Mark et moi, nous avons démarré nos réseaux à partir d’une base données composée essentiellement d’adresses courriel. Cette technologie des e-mails était à l’époque très révolutionnaire pour communiquer mais elle a évolué par la suite et si j’ai abandonné mon projet en 2010, Mark a lui poursuivi et il a développé un empire. Facebook avait un net avantage au niveau des fondateurs car si Mark était le cerveau informatique (programmeur), ses trois associés étaient tous de jeunes confrères étudiants à Harvard dont un génie en trucs financiers appris de sa riche famille, un graphiste dynamique et un habile vendeur (spécialiste des relations publiques). Le talent des quatres fondateurs ajouté aux ressources et à la réputation de Harvard ont grandement favorisé le succès de Facebook. 
Mon deuxième point commun avec Facebook est justement cet Harvard Business School. Mark a démarré Facebook lorsqu’il était étudiant à Boston en plein centre des États-Unis. Personnellement, j’ai toujours été très inspiré par cette université même si mon seul séjour là-bas n’aura été limité qu’à quelques visites sur le campus et que mes intentions d’y étudier ne se sont jamais réalisées. J’ai cependant sérieusement envisagé d’y étudier en 1982 car je fus pendant un temps marié avec une américaine originaire d’Hartford Connecticut et nous avions fait des démarches pour s’installer aux États-Unis, projet que nous n’avons pas mené à terme, oubliant par la même occasion Harvard pour s’installer plutôt à Ottawa à l’époque de Brian Mulroney (1984). 
Aujourd’hui en 2018, je continue sincèrement de croire que Facebook est une invention merveilleuse et je considère que Mark est un génie pour en avoir été le concepteur. Bien sûr, aucun génie n’est parfait et je reproche à Mark ses idées politiques (il est anti Donald Trump…) mais ceci est une autre histoire! 
Je souhaite la meilleure des chances à Mark Zuckerberg et à Facebook et je continuerai d’être un fidèle utilisateur pendant les années à venir! 
VOIR ALBUM PHOTO

Publicités