ÉLECTIONS QUÉBEC 2018

septembre 12, 2018


ÉLECTIONS QUÉBEC 2018 –
Par Bernard Bujold
Une élection se gagne généralement sur la polarisation du débat face aux électeurs comme ce fut le cas aux États-Unis en 2016 avec Donald Trump contre Hillary Clinton ou à Ottawa en 2015 avec Justin Trudeau contre Stephen Harper. 
Ici au Québec en 2018 cette polarisation n’a pas encore eu lieu et nous sommes à quelques semaines du vote. Il n’y a pas cette « ballot question » ou comme disent les Américains: « the wedge politics ». 
François Legault n’a pas réussi, à date, à imposer sa différence comme l’avaient fait les Trump et Trudeau! 
Il y avait une porte d’ouverte durant la dernière année mais Legault a eu peur de la saisir et il a préféré demeurer en retrait d’un débat polarisé. 
Ma conclusion: l’actuel gouvernement de Philippe Couillard ne sera pas défait mais reviendra minoritaire. 
Je maintiens donc ma projection de 60 LIB / 40 CAQ / 23 PQ / et 2 QS. 
À suivre…
VOIR REPORTAGE LA PRESSE

Publicités

ÉLECTIONS QUÉBEC 2018

mai 10, 2018


ÉLECTIONS QUÉBEC 2018 –
Par Bernard Bujold- 
Il est de bonne guerre pour les amateurs de politiques de se prononcer sur l’élection du 1er octobre prochain. 
Non! Je ne serai pas candidat et je ne suis partisan d’aucun parti politique en particulier, contrairement à mes convictions au niveau américain… 
En date du 10 mai 2018, selon mon instinct politique, je prévois une réélection de l’actuel Premier ministre Philippe Couillard. Il est encore trop tôt pour avancer un chiffre quant au nombre précis de députés qui seront élus pour chacun des partis mais rien ne permet d’envisager une défaite de l’actuel gouvernement. 
En effet, une élection au Québec, comme ailleurs en Amérique du nord, n’est jamais un vote « POUR UN CANDIDAT » mais plutôt un « VOTE CONTRE ». On ne choisi pas, on rejette!
L’exemple de Valérie Plante à Montréal est le plus récent alors que la majorité des électeurs n’ont pas voté pour Plante mais contre Denis Coderre. (Plusieurs regrettent d’ailleurs leur vote et ont hâte à 2021…) 
Pour cette raison du raisonnement dans notre choix électoral, je prévois que Philippe Couillard sera réélu. 
À SUIVRE…
VOIR ÉLECTIONS QUÉBEC