DONALD J. TRUMP ET LA CONVENTION RÉPUBLICAINE 2020 – JOUR 1

DONALD J. TRUMP ET LA CONVENTION RÉPUBLICAINE 2020 -Par Bernard Bujold –  Le président des États-Unis, Donald J. Trump, est totalement dans la course pour le vote du 3 novembre et son énergie est comme celle d’un champion sportif. Les participants à la Convention républicaine 2020 le verront tous les jours et à plusieurs reprises pendant cette semaine du Rassemblement des républicains, du lundi 24 août au jeudi 27 août.

Plusieurs analyses des médias pro-démocratiques sont vraies sur un point : Joe Biden propose une Amérique unie, mais sa proposition ne tient pas compte de la polarisation très profonde de la population des États-Unis. Il existe deux visions de la vie chez nos voisins du sud : la droite et le concept de liberté de choix pour l’individu ; et la gauche avec le concept de société commune. Le discours de Joe Biden à la Convention démocrate ressemblait davantage à un sermon religieux appelant à l’amitié et à se rassembler dans une vision commune de la société. L’histoire des Américains, cependant, a toujours été une histoire de polarisation, et le discours de Biden ne changera pas cette division. 

Au Canada, le discours de Biden aurait pu changer la course électorale comme l’a fait Justin Trudeau lors de sa victoire en octobre 2015 sur Stephen Harper, un Premier ministre canadien qui ressemblait au président Donald Trump dans sa vision politique. Au moment de la défaite de Harper, le discours de Justin Trudeau était très similaire à celui de Biden. Mais Justin n’aurait jamais battu Harper si le Canada avait été un pays avec la polarisation des États-Unis. 

Pour commenter la conclusion de nombreux journalistes de gauche, pour chaque centaine de personnes qui méprisent Donald Trump, il y a l’équivalent d’une centaine d’autres qui l’admirent profondément. Donald Trump admet que son style peut déranger certaines personnes, mais c’est son esprit combatif qui lui permet d’obtenir et de réaliser des succès pour le peuple américain. 

Si j’avais une projection pour le vote du 3 novembre, ce serait que Donald Trump sera réélu, et par plus de 300 voix, car Trump est un leader qui a une caractéristique particulière qui est aussi celle d’un champion sportif : il augmente ses efforts pour gagner proportionnellement aux obstacles et aux efforts de son adversaire. Plus le combat est serré, plus Donald augmentera ses efforts parce qu’il est un combattant. 

À suivre ! 

https://www.whitehouse.gov/people/donald-j-trump/ 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :