DONALD TRUMP ET RENÉ ANGÉLIL

avril 30, 2020


DONALD TRUMP ET RENÉ ANGÉLIL 
Par Bernard Bujold –
Le Président des États-Unis, Donald J. Trump, me fait penser à René Angélil (1942-2016), le gérant décédé de Céline Dion et le créateur de sa carrière. 
Tout au long de son cheminement, tous les médias bien pensants, incluant la plupart du Québec, se moquaient de l’artiste et ce n’est qu’avec son talent de « manager » et sa grande persévérance que René a pu imposer Céline et en faire l’icône mondiale qu’elle est devenue sur le plan de la chanson. René et Donald ont ce point commun de bien comprendre les communications et le marketing et surtout de ne jamais abandonner lorsqu’ils sont convaincus de leurs projets. Si le produit de René était Céline, dans un sens, on peut dire que Donald Trump est à la fois le gérant et le produit… 
Je me suis permis de photographier Donald Trump (iPad et Livestream) alors qu’il s’adressait aux leaders économiques des États-Unis le mercredi 29 avril 2020 sur le sujet de la relance de l’économie des États-Unis suite à la crise du Coronavirus. 
VOIR PHOTOS 


VIVRE DANS UNE VILLE FANTÔME – PAR LES ROLLING STONES

avril 28, 2020


 » VIVRE DANS UNE VILLE FANTÔME » PAR LES ROLLING STONES

VOIR SUR YOUTUBE La vidéo officielle « 
https://www.youtube.com/watch?v=LNNPNweSbp8&list=FLvRZwQN9_UEjjCmrFBN7FkQ

Écoutez : Living In A Ghost Town (SPOTIFY) : https://RollingStones.lnk.to/GhostTownVD

Paroles

JE SUIS UN FANTÔME
VIVRE DANS UNE VILLE FANTÔME
JE SUIS UN FANTÔME
VIVRE DANS UNE VILLE FANTÔME

VOUS POUVEZ ME CHERCHER
MAIS JE NE SUIS PAS TROUVABLE
VOUS POUVEZ ME RECHERCHER
J’AI DÛ ME RÉFUGIER DANS LA CLANDESTINITÉ
LA VIE ÉTAIT SI BELLE
PUIS NOUS AVONS TOUS ÉTÉ ENFERMÉS
SE SENTIR COMME UN FANTÔME 
VIVRE DANS UNE VILLE FANTÔME

IL FUT UNE FOIS CET ENDROIT A FREDONNÉ
ET L’AIR ÉTAIT PLEIN DE TAMBOURS
LES SONS DES CYMBALES QUI S’ÉCRASENT 
LES VERRES ÉTAIENT TOUS FRACASSANTS
LES TROMPETTES CRIAIENT TOUTES
LES SAXOPHONES HURLENT
PERSONNE NE SE SOUCIAIT
SI C’ÉTAIT LE JOUR OU LA NUIT

JE SUIS UN FANTÔME VIVANT DANS UNE VILLE FANTÔME
JE NE VAIS NULLE PART 
SE TAIRE TOUT SEUL

TANT DE TEMPS À PERDRE
EN REGARDANT MON TÉLÉPHONE

CHAQUE NUIT, JE RÊVE
QUE TU VIENDRAS TE GLISSER DANS MON LIT
S’IL VOUS PLAÎT, QUE CE SOIT TERMINÉ 
PAS COINCÉ DANS UN MONDE SANS FIN

LES PRÉDICATEURS PRÊCHAIENT TOUS
LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE SUPPLIAIT 
POLITICIENS TRAITAIENT 
LES VOLEURS ÉTAIENT HEUREUX DE VOLER
LES VEUVES PLEURAIENT TOUTES
IL N’Y A PAS DE LIT POUR NOUS 
J’AI TOUJOURS EU LE SENTIMENT
QUE TOUT S’EFFONDRERAIT

JE SUIS UN FANTÔME 
VIVRE DANS UNE VILLE FANTÔME
VOUS POUVEZ ME CHERCHER 

MAIS JE NE SUIS PAS TROUVABLE
NOUS VIVONS TOUS DANS UNE VILLE FANTÔME
VIVRE DANS UNE VILLE FANTÔME
NOUS ÉTIONS SI BEAUX
J’ÉTAIS VOTRE HOMME DANS LA VILLE 
VIVRE DANS CETTE VILLE FANTÔME
CE N’EST PAS DRÔLE 
SI JE VEUX UNE FÊTE 
C’EST UNE FÊTE D’UN SEUL

VOIR LES PHOTOS Bernard Bujold – LA VILLE FANTÔME
https://www.facebook.com/bernard.bujold/media_set?set=a.10163293905520541&type=3


LE PARADIS DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE DEVENU ENFER…

avril 27, 2020


LA TRAGÉDIE DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE
Par Bernard Bujold-
La Nouvelle-Écosse est une province magnifique. Les paysages sont plus beaux encore que la Gaspésie, que j’adore! Malheureusement, le paradis de la Nouvelle-Écosse est devenu enfer… 
Le « Diable » y a fait son miracle! 
Guy Fournier connait bien lui aussi, comme moi, la Nouvelle-Écosse et son texte dans le Journal de Montréal (lundi 27 avril 2020) aurait pu être écrit par moi tellement je partage entièrement sa vision de la description. 
https://www.journaldemontreal.com/2020/04/23/lhorrible-tueur-de-portapique#cxrecs_s


VILLE FANTÔME

avril 26, 2020




VILLE FANTÔME
Par Bernard Bujold
Le fidèle Ulysse et moi avons bien hâte que la ville fantôme qu’est Montréal reprenne vie! Il n’y a rien de plus inquiétant que de marcher, presque seul, dans une ville sans vie. 
La solitude est parfois plus dangereuse et effrayante que la foule urbaine… Quoi qu’il en soit, la vie devrait reprendre prochainement alors que les divers gouvernements travaillent au calendrier du déconfinement. Vive la civilisation! – 24 avril 2020 
VOIR PHOTOS 
https://www.facebook.com/bernard.bujold/media_set?set=a.10163293905520541&type=3


LE CORONAVIRUS ET LA MORT

avril 23, 2020


LE CORONAVIRUS ET LA MORT 
Par Bernard Bujold-
La grande proportion des morts suite au Coronavirus survient dans les CHSLD… 
En regardant les statistiques sur les lieux où habitaient celles et ceux qui ont perdu la vie, on constate que 87 % des victimes vivaient dans une résidence ou un CHSLD. 
Neuf (9)victimes sur dix (10) au Québec vivaient dans une résidence pour aînés! 
Mais il y a pire, selon un urgentologue, les gens âgés qui sont morts dans les CHSLD ne sont pas tous morts du virus. Plusieurs sont morts de faim et de soif, par manque d’eau et de nourriture… 

VOIR REPORTAGE STATISTIQUES DES MORTALITÉS https://www.journaldemontreal.com/2020/04/23/9-victimes-sur-10-vivaient-dans-une-residence-pour-aines 

VOIR REPORTAGE MOURIR DE FAIM ET DE SOIF https://www.journaldemontreal.com/2020/04/23/aines-affames-et-deshydrates


LE RÊVE OU LA RÉALITÉ

avril 22, 2020


LE RÊVE OU LA RÉALITÉ? 
Par Bernard Bujold –
Nous passons en moyenne le tiers (1/3) de notre vie à dormir et pour plusieurs à rêver! Je me demande souvent si la vraie beauté de la vie est dans le rêve ou la réalité. La vie semble souvent tellement plus belle en rêve… 
Personnellement, je rêve chaque nuit et souvent de magnifique histoires. La nuit dernière par exemple, j’ai rêvé à une femme que je connais et qui a une époque m’attirait amoureusement. Dans mon rêve elle était avec moi, chez mes parents, et nous discutions de recettes de cuisine et d’autres sujets de la vie. Mes parents l’invitaient à demeurer quelques jours parmi nous et lui offraient la chambre d’ami, qu’elle acceptait. 
Évidemment, c’est à ce moment que je me suis éveillé!


LE CORONAVIRUS ET LA CHINE

avril 22, 2020


LE CORONAVIRUS ET LA CHINE 
Par Bernard Bujold 
De nombreux observateurs parlent de plus en plus de la rumeur selon laquelle la Chine serait responsable de la création du Coronavirus. 
Rien n’est impossible et quand on regarde le petit village de Nouvelle-Écosse, si un homme solitaire, très diabolique et fou, est capable de tuer de sang-froid plus de 23 personnes dans un plan calculé; on pourrait facilement croire que la création d’un virus mortel, même par accident, dans un très grand pays dirigé selon les règles du parti communiste est une possibilité. 
À suivre… 
VOIR L’ARTICLE DU WALL STREET JOURNAL 


LA VIE APRÈS LE CORONAVIRUS

avril 21, 2020


L’APRÈS CORONAVIRUS 
Par Bernard Bujold
Après la crise du Coronavirus, ce sera une nouvelle crise, peut-être pire encore, celle d’agoraphobie ou la peur des foules… 
Voir reportage LE DEVOIR


LE RÊVE DU CORONAVIRUS

avril 21, 2020


LE CORONAVIRUS – L’INCONNU TOTAL 
Par Bernard Bujold –
Le journaliste de La Presse, Patrick Lagacé explique sa vision du Coronavirus en disant que la question à laquelle le monde entier fait face est de choisir entre deux options: 
1. laisser mourir les vieux du virus, comme en Suède; 
2. ou faire mourir « économiquement » les jeunes en tuant la civilisation pour on ne sait combien de temps! 
Mais il conclue que le choix en est un impossible à faire et que le résultat est aussi totalement incertain!
Personnellement, la crise du Coronavirus me fait penser à quelqu’un perdu en forêt qui ne peut pas retrouver son chemin vers la civilisation et qui risque la mort. J’ai souvent ce genre de rêve la nuit où je pars en excursion dans une forêt mais je ne peux retrouver mon chemin. Quel sentier dois- je prendre pour sortir de la forêt? La solution, à chaque fois, est de me réveiller! 
Dans le cas du Coronavirus, il est impossible de simplement se réveiller et c’est là tout le drame car nous sommes perdus et face à la mort si on ne retrouve pas notre chemin! 
VOIR TEXTE PATRICK LAGACÉ 


TUERIE EN NOUVELLE-ÉCOSSE

avril 21, 2020


TUERIE NOUVELLE ÉCOSSE – (18-19 avril 2020)
Par Bernard Bujold –
Un total d’au moins 19 victimes ont été tuées par le tireur fou, Gabriel Wortman 51 ans, à proximité du petit village de Portapique en Nouvelle Écosse. L’homme était un denturologiste de profession, financièrement à l’aise avec deux bureaux pour ses services de dentisterie et plusieurs propriétés résidentielles.
Gabriel Wortman était un homme très sympathique, très aimé dans sa communauté de Nouvelle-Écosse. La seule lumière rouge dans son passé, à l’université à la fin des années 80 à Fredericton au  Nouveau-Brunswick, il n’avait pas de vrais amis, sauf une fille, et les autres étudiants se moquaient de lui.
Le tueur de la Nouvelle Écosse possédait une clinique de dentisterie (dentier) à Halifax qui avait dû être fermée en raison de la COVID-19. Selon ses voisins, consultés par des journalistes, Gabriel Wortman était très affecté par cette fermeture ainsi que par ses problèmes d’alcool. On peut croire que sa folie a été provoqué par l’isolation du Coronavirus et que l’alcool a aggravé la crise, surtout qu’il possédait plusieurs armes et qu’il était un collectionneur d’automobiles et d’accessoires de la GRC
Les deux premières victimes du tireur seraient son ex-conjointe et son amoureux mais, les autres victimes seraient complètement inconnues du tueur!

Voir The Globe and Mail 
https://www.theglobeandmail.com/canada/article-nova-scotia-mass-shooter-was-a-denturist-with-an-obsession-for/ 

Voir Chronicle Herald (1) 
https://www.thechronicleherald.ca/news/local/joe-warmington-nova-scotia-mass-murder-was-evil-and-calculated-439718/ 

Voir Chronicle Herald (2)
https://www.thechronicleherald.ca/news/local/those-who-knew-gabriel-wortman-stunned-by-news-of-shooting-spree-439461/ 

Voir Journal Montréal 
https://www.journaldemontreal.com/2020/04/19/nouvelle-ecosse-le-tueur-etait-un-passionne-de-la-police 

Voir Le Devoir 
https://www.ledevoir.com/societe/577315/un-tireur-en-nouvelle-ecosse-a-ete-arrete-apres-avoir-fait-des-victimes