JOYEUX HALLOWEEN 2017

octobre 31, 2017


JOYEUX HALLOWEEN 2017! 
BBBBOOOoooouuuuuuu…..
VOIR PHOTOS


SAMEDI SOIR AVEC GOOGLE HOME

octobre 29, 2017




SAMEDI SOIR AVEC GOOGLE HOME – 
Par Bernard Bujold – 
L’aventure a commencé après un souper entre amis un samedi soir alors que l’on se disputait à propos de l’âge de Viola Léger, celle qui a immortalisé la SAGOUINE. 
Le nouveau jouet de l’heure est GOOGLE HOME une sorte de robot verbal qui ressemble, en moins perfectionné, à WINSTON du nouveau roman ORIGINE par Dan Brown. 
Finalement, on peut dire que GOOGLE est un peu magique car nous avons pu facilement retracer, grâce au robot Google Home, l’âge de Viola; redécouvert le chansonnier poète acadien DONAT LACROIX et sa chanson « JOS FREDRIC »; pour terminer le voyage virtuel par la découverte de la chanteuse country acadienne originaire de Hâvre St-Pierre, Carolyne Jomphe. 
CONCLUSION  » Google Home est le robot à avoir parmi ses amis, un samedi soir… » 
VOIR PHOTOS


ÉLECTIONS 2017 À LA MAIRIE DE MONTRÉAL – PROJECTIONS

octobre 25, 2017


ÉLECTIONS 2017 À LA MAIRIE DE MONTRÉAL – PROJECTIONS
Par Bernard Bujold –
J’adore la politique et j’aime bien projeter à l’avance les résultats du candidat que j’envisage gagnant.
Je mise toujours à partir de mon instinct en me servant du momentum de la campagne pour évaluer le gagnant ou la gagnante.
J’avais projeté la victoire en 2016 de Donald Trump à 300 votes et il en a eu 306; j’avais projeté en 2015 une victoire de Justin Trudeau à 180  sièges et il a eu 184; et auparavant en 2014, j’avais aussi projeté la victoire de Philippe Couillard à 70 députés et il en a eu 70 mais, je suis plus discret à son sujet, car je n’avais pas voté pour lui…
En date du 25 octobre 2017, je projette donc 45 élus sur 65 pour Valérie Plante, soit une majorité absolue des 2/3 pour la prochaine mairesse de Montréal!
Combien Denis Coderre aura-t-il d’élus? Moins de 20 si on tient compte des 4 ou 5 élus qui seront indépendants.
Le vote par anticipation se déroule le dimanche 29 octobre et le vote officiel le dimanche 5 novembre.
Vive les projections politiques!
VOIR PROJECTIONS DONALD TRUMP
VOIR PROJECTIONS JUSTIN TRUDEAU
VOIR PROJECTIONS PHILIPPE COUILLARD
VOIR SONDAGE LÉGER LÉGER


TEMPÊTE SEXUELLE D’OCTOBRE 2017 ( suite 1)

octobre 25, 2017


LA TEMPÊTE SEXUELLE D’OCTOBRE 2017 
(suite 1) 
Par Bernard Bujold –
Le vétéran des humoristes québécois Yvon Deschamps ne voit pas la fin de la tempête sexuelle qui s’abat sur le Québec. « …ça n’arrêtera jamais, ça ! Demain, ça va être 1000, après 5000 plaintes…» 
Les accusations de crimes sexuels continuent de s’accumuler de plus belle et, en effet, on peut se demander si les systèmes policier et judiciaire québécois seront capables de satisfaire à la situation. Une plainte, de quelque nature qu’elle soit, peut parfois prendre quelques années avant d’être jugée officiellement devant la Justice; imaginez s’il y a des milliers de plaintes provenant de partout au Québec… 
Il faudra une Commission d’enquête comme la Commission Gomery ou Charbonneau! 
En ce qui concerne JUSTE POUR RIRE, plusieurs observateurs disent que le groupe est une entreprise qui ne dépend pas de Gilbert Rozon mais plutôt des humoristes. Cela est vrai mais avec une grande exception: le propriétaire légal de Juste pour rire c’est Gilbert. Et Gilbert ne veut pas donner son entreprise gratuitement exigeant environ 70 millions$ pour l’abandonner! 
La seule solution, selon moi: oublier Juste pour rire et repartir à zéro. Lorsque le World Trade Center a été attaqué, on a tout rasé au sol et on a reconstruit à partir du seul terrain. 
À suivre… 
VOIR ENTREVUE YVON DESCHAMPS   
VOIR ANALYSE VENTE JUSTE POUR RIRE


LA TEMPÊTE SEXUELLE D’OCTOBRE 2017

octobre 21, 2017


LA TEMPÊTE SEXUELLE D’OCTOBRE 2017 –
Par Bernard Bujold – 
On pourrait qualifier les accusations sexuelles qui font présentement rage dans les divers médias de « LA TEMPÊTE SEXUELLE D’OCTOBRE 2017″… 
Si la vie est un voyage, on peut la comparer à une traversée de l’océan! J’adore répéter cette phrase de Shakespeare dans Jules César pour expliquer ma vision de la vie: 
« Il existe une vague sur l’Océan de la vie, laquelle si elle prise au bon moment au rivage conduira le navire vers des terres nouvelles pleines d’espoir et de promesses; mais si elle est manquée ce sera alors l’échec et la misère… et le naufrage!  » 
Mais de façon plus terre à terre, deux chroniques de ce samedi 21 octobre dans La Presse+ résume bien l’entière situation. Celle de Michèle Ouimet et celle de Stéphane Laporte. 
Bon samedi d’octobre 2017…  
VOIR CHRONIQUE MICHÈLE OUIMET  
VOIR CHRONIQUE STÉPHANE LAPORTE


ÉTÉ INDIEN 2017 AU CHALET

octobre 20, 2017




ÉTÉ INDIEN 2017 AU CHALET
Par Bernard Bujold –
L’été Indien 2017 au Québec est magnifique et encore plus au chalet…
La saison des couleurs n’aura pas vraiment eu lieu cette année mais, la nature est toujours exceptionnelle! Bon été Indien à tous et toutes…
VOIR PHOTOS ( 18 octobre 2017)


DÉBAT MAIRIE DE MONTRÉAL 2017 – VALÉRIE PLANTE ET DENIS CODERRE

octobre 20, 2017






DÉBAT MAIRIE DE MONTRÉAL 
Par Bernard Bujold-
Le débat en français entre Valérie Plante et Denis Coderre jeudi le 19 octobre 2017 dans le cadre de la course à la mairie de Montréal a clairement mis en évidence la différence entre les deux candidats mais sans qu’aucun des deux ne réussisse à faire tomber l’adversaire. 
Si Denis Coderre propose la continuité de l’administration des quatre dernières années, Valérie Plante propose une vision de changement pour une orientation vers les citoyens et les familles plutôt que les grandes entreprises. 
Les deux candidats ont été respectueux l’un envers l’autre et le modérateur François Cardinal s’est avéré un excellent animateur de débat… 
VOIR PHOTOS DU DÉBAT


GILBERT, ÉRIC ET LES AUTRES…

octobre 19, 2017


GILBERT, ÉRIC ET LES AUTRES… 
Par Bernard Bujold –
En l’espace d’une demie journée deux géants de l’industrie québécoise du divertissement sont tombés au sol complètement terrassés! 
D’abord Eric Savail mercredi matin, puis en début de soirée c’était au tour de Gilbert Rozon. 
Personnellement je ne connais pas Salvail et je ne l’ai rencontré en personne qu’une seule fois dans ma vie alors qu’il travaillait pour Julie Snyder. Comme je ne suis pas homosexuel et que j’étais à l’époque un bon ami de Julie, le contact n’avait pas fonctionné entre Eric et moi, au delà des salutations d’usage, au Ritz de Montréal… 
Dans le cas de Gilbert Rozon, la situation est très différente car je le connais très bien! Je l’ai rencontré en personne des dizaines de fois et j’ai même discuté de travail possible pour moi avec lui alors que je me cherchais activement un emploi après la mort de Pierre Péladeau en 1998. J’ai aussi assisté à plusieurs de ses spectacles « back stage » ou à des événements privés dont un de ses anniversaires de naissance qu’organisait un de ses vice-présidents qui me connaissait. 
Si j’aimais bien Rozon, lui ne m’a jamais aimé et j’ai vite compris que le personnage, ou bien me craignait ou bien n’aimait pas mon style… 
J’en ai eu la confirmation le jour où l’une des trois soeurs de Rozon, avec qui j’étais très proche, m’avais offert de demander à Gilbert de m’engager alors que ma recherche d’emploi bloquait de partout. La soeur de Gilbert m’avait dit que ce dernier allait m’aider et qu’elle lui demanderait de me trouver un poste dans son vaste empire. Toutefois, elle se ravisa quelques jours plus tard, très mal à l’aise, en me disant qu’elle lui avait parlé mais qu’il lui avait dit qu’il n’y avait rien de disponible, pour le moment! Je n’étais pas surpris car six mois auparavant, j’avais été retenu pour un poste de communication justement au sein du Festival par le directeur de la section anglophone mais, lorsque Gilbert m’avait vu dans le bureau de son gestionnaire, on m’avait dit le lendemain que le processus était arrêté question de budget… 
Dire que je suis triste pour les déboires de Gilbert ce mercredi soir du 18 octobre 2017 serait mentir, de ma part… 
Selon moi, Juste Pour Rire sera vendu à Evenko d’ici Noël… 
Quelle sera la suite pour le monde du divertissement? 
D’abord il est évident que les deux larrons de mercredi sont complètement hors jeu à vie! Mais le pire, c’est qu’il y en aura d’autres d’ici les prochaines semaines. Les personnages comme Eric et Gilbert sont nombreux à être encore dans le jeu, et pas uniquement dans le divertissement… 
La question est qui sera le ou la prochaine? J’ai bien cinq ou six noms en tête mais je vais me garder de faire des prédictions. 
Je préfère m’en tenir aux projections politiques… 
À suivre!
VOIR REPORTAGE LA PRESSE


LA FIN D’UNE TRADITION MONTRÉALAISE

octobre 17, 2017


LA FIN D’UNE TRADITION MONTRÉALAISE… 
Par Bernard Bujold –
Cyrille Estève (65 ans), l’un des plus célèbres musiciens de rue de Montréal s’apprête à prendre sa retraite. En effet, après avoir joué de la cuillère de bois pendant 20 ans devant le grand magasin Ogilvy de la rue Sainte-Catherine Ouest, le musicien cessera à ses activités à la fin du mois d’octobre 2017 !
VOIR ARTICLE LA PRESSE


BOMBARDIER CÈDE LE PLEIN CONTRÔLE À AIRBUS

octobre 17, 2017


BOMBARDIER CÈDE LE PLEIN CONTRÔLE À AIRBUS 
Par Bernard Bujold – 
Bombardier a cédé 50,01% de ses actifs dans le projet C SERIES à la compagnie Airbus. 
Si certains se réjouissent de ce sauvetage de l’entreprise québécoise par un géant européen, d’autres observateurs craignent le même sort pour le fleuron québécois que celui qu’a connu Alcan… 
La nouvelle société en commandite contrôlée par Airbus va continuer d’opérer avec le gouvernement du Québec comme troisième actionnaire. 
Et pour contourner le blocage commercial avec les États-Unis, Airbus s’engage, une fois la transaction complétée d’ici la fin du deuxième trimestre de 2018, à transformer son usine de Mobile, en Alabama, en usine d’assemblage de la C Series. Les avions qui y seront assemblés seront considérés comme des avions américains et pourront ainsi échapper aux droits compensateurs américains.
La clause la plus étrange de cette transaction surprise reste les deux options qui ont été accordées aux deux plus importants actionnaires de la nouvelle société en commandite, Airbus et Bombardier, qu’ils pourront chacun l’exercer à leur convenance. 
En effet, sept ans et demi après la conclusion de la transaction, soit à la fin de 2025, Airbus aura l’option de faire une offre pour acquérir l’ensemble des actions que Bombardier détient dans la C Series, à une juste valeur marchande. Inversement, d’ici la fin de 2025, Bombardier pourra exiger qu’Airbus rachète, à sa juste valeur marchande, la totalité de sa participation dans la C Series. À partir de 2023, la participation de 19 % qu’Investissement Québec détient dans la C Series pourra être rachetée par la société en commandite, donc ultimement par Airbus. 
En d’autres termes, Bombardier compte manifestement se défaire de toutes ses actions dans la C Series, une fois que le programme aura atteint sa présumée pleine cadence de production, en 2025, laissant Airbus seul et unique maître d’œuvre du programme. 
VOIR TEXTE LA PRESSE