VIA RAIL ET L’ART DU MARKETING


VIA RAIL ET L’ART DES RELATIONS PUBLIQUES… 
Par Bernard Bujold – 
Le pire pour une entreprise est d’annoncer un projet très excitant qui est supposé aider à faire aimer la marque. Ensuite, immédiatement au début du lancement, le projet devient un échec en raison de sa trop grande popularité… 
C’est la situation à Via Rail avec son projet pour souligner le 150e anniversaire du Canada. Leur erreur a été de ne pas fixer une limite au nombre de passes spéciales offertes au public et de décider, après l’annonce publique, d’en appliquer une de 4 000 passes pour l’ensemble du Canada parce que trop de jeunes voulaient profiter de la première offre promotionnelle. Avec près de 6 millions de Canadiens entre 12 et 25 ans, cela serait devenu une catastrophe financière pour Via Rail si on avait maintenu le nombre illimité. 
Mais pour le public, la nouvelle « offre limitée » devenait une simple loterie plutôt qu’une attrayante promotion… 
C’est une erreur très grave de relations publiques car beaucoup de gens ont utilisé Twitter pour ventiler leur frustration en utilisant #ViaFail et, pire, ils détestent maintenant la compagnie ferroviaire! 
VOIR REPORTAGE CTV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :