PETER MACKAY QUITTE LA POLITIQUE…

mai 29, 2015


Par Bernard Bujold (LeStudio1) –
Peter MACKAY abandonne la politique et Stephen Harper pour retourner vivre en Nouvelle Écosse avec sa famille… Il ne sera donc pas de l’élection d’octobre prochain! 
Son départ peut signifier que le nouveau dauphin pour diriger le Parti conservateur du Canada serait, comme court la rumeur depuis quelques mois, Jean Charest qui se préparerait pour l’après-Harper d’ici quelques années… Les sources concernant Jean Charest sont du monde politique et on ne parle pas de l’élection d’octobre. On parle pour celle après. Ou bien Harper voudra rester ou bien il partira durant les prochaines années et c’est là que Charest entrerait en jeu. Mais tout ça ce sont des projections d’estrades par des « gérants » d’estrade… 
Pour ce qui est de Peter, on dit que sa femme, activiste politique et ancienne reine de beauté, Nazanin Afshin-Jam MacKay, veut faire de la politique. Elle pourrait donc être celle qui prend la relève mais pas au Parti conservateur… Peter aime pour sa part être plus sur la ferme de son père qu’à Ottawa.  
Les MacKay sont un peu les Péladeau de la Nouvelle Écosse au niveau du bois et comme propriétaire terrien, c’est à dire une famille notoire (pour ne pas dire riche).
Le père de Peter, Elmer, est un homme d’une grande gentillesse et profonde générosité avec beaucoup de respect pour les gens de son entourage et il est lui-même un ancien politicien de carrière à l’époque notamment de Brian Mulroney. 
Personnellement, j’ai bien connu Elmer durant mes années à Ottawa et si j’avais à choisir un compagnon pour vivre et survivre sur une Île déserte, je choisirais Elmer MacKay. Un vrai bon gars généreux et humain! 
Le fils Peter est un homme chanceux et favorisé par la vie. Il aura 50 ans en septembre alors que lui et sa femme attendent un deuxième bébé (une fille) également en septembre. 
À suivre! 
Photo 1: Peter MacKay;
Photo 2: Peter MacKay et Stephen Harper;
Photo 3: Peter MacKay avec son fils;
Photo 4: Nazanin Afshin-Jam MacKay et son fils;
Photo 5: Elmer MacKay;
VOIR REPORTAGE DÉMISSION PETER MACKAY;
VOIR REPORTAGE ELMER MACKAY;
VOIR REPORTAGE NAZAMIN AFSHIN-JAM MACKAY;


GENIE BOUCHARD – L’AVENIR D’UNE ÉTOILE

mai 28, 2015


Par Bernard Bujold (LeStudio1) – 
Est-ce la fin de la carrière de Genie Bouchard en tennis ? 
Deux indices indiquent que ce pourrait être le cas pour très bientôt! 
D’abord ses déclarations en conférence de presse après sa cuisante défaite mardi 26 mai en toute première ronde de Roland Garros 2015 contre une joueuse classée 52e mondiale (Bouchard était au 7e rang du classement mondiale lors du match). 
Genie dit qu’elle ne se reconnaît plus sur les terrains de tennis-  selon ses propres mots. 
Il y a aussi ce reportage récent dans le magazine de mode FLARE où l’on apprend que Genie a signé avec l’agence IMG MODELS et qu’elle « adore » les activités en mode: 
« …Right now, Bouchard relishes (enjoy greatly) the off-court opportunities, especially those related to fashion. Last year, she signed with IMG Models and posed for FLARE and Vogue. Her mantra for everyday dressing is “Stay young,” because she knows she won’t be able to pull off miniskirts forever… » 
Plusieurs de ses fans québécois seront certainement très déçus si jamais Genie quitte le tennis mais, comme l’écrivait Réjean Tremblay hier dans son journal, Genie n’a pas demandé d’être la vedette chérie des Québécois et ce sont plutôt eux les Québécois qui se sont emparés d’elle pour en faire leur étoile et leur vedette! Genie a peut-être d’autres ambitions plus internationales et plus payantes financièrement…
Par contre, selon André Agassi, qui a connu le même genre de difficultés durant ca propre carrière en tennis, il faut que Genie se retrouve en elle-même et qu’elle sache faire les bons choix dans son entourage. 
À suivre! 
Photo 1 et 2: Genie Bouchard;
Photo 3: André Agassi (photo EvaBlue);
VOIR COMMENTAIRE RÉJEAN TREMBLAY SUR LES AMBITIONS DE GENIE BOUCHARD;
VOIR REPORTAGE RÉJEAN TREMBLAY SUR LA DÉFAITE DE GENIE BOUCHARD À ROLAND GARROS
REPORTAGE ET INTERVIEW MAGAZINE FLARE (anglais);
VOIR COMMENTAIRE ANDRE AGASSI;


ALEC BALDWIN ET GENEVIÈVE SABOURIN À MONTRÉAL

mai 28, 2015


Par Bernard Bujold (LeStudio1) –
Le moins que l’on puisse dire c’est que l’acteur Alec Baldwin n’a pas froid aux yeux et il n’a pas hésité un instant à venir animer une conférence dans la ville de Geneviève Sabourin, celle-la même qu’il a poursuivi devant la Justice américaine (Justice qui envoyé Geneviève 6 mois en prison…). 
Certains pourraient y voir une forme de provocation…
Alec s’est cependant gardé une petite gêne en n’amenant pas à Montréal avec lui sa femme et ses enfants mais il en a parlé continuellement durant sa conférence. Il a répété que ses grandes passions sont sa femme et ses enfants.
Alec n’a toutefois pas mentionné le nom de Geneviève une seule fois et les animateurs ne l’ont pas questionné non plus… 
Et concernant Geneviève, on se doute bien qu’elle n’avait pas été invitée par les organisateurs!
Photo 1: Geneviève Sabourin et Alec Baldwin;
Photo 2: Ken Nagano et Alec Baldwin;
Photo 3 et 4: Geneviève Sabourin;
VOIR REPORTAGE LA PRESSE;


JOURNALISTE CHEZ WALMART – HUGO MEUNIER

mai 25, 2015


Par Bernard Bujold (LeStudio1) – 
J’avais lu le reportage publié dans La Presse et écrit par Hugo Meunier mais pas son livre. 
Le récit du livre racontant l’infiltration comme employé de Walmart pendant trois mois par Hugo Meunier est fascinant mais surtout édifiant quant au statut des employés de grands magasins. 
S’il y a une conclusion, c’est le constat de tristesse entourant les conditions de travail des employés de Walmart… On ne retourne plus dans ce genre de magasins sans avoir une sorte de compassion. 
La lecture de ce livre m’a aussi fait adopter une promesse personnelle: « Plus jamais je ne serai rude envers un employé Walmart, ou d’une autre chaine de vente au détail… »
Photo 1: Couverture du livre;
Photo 2: Hugo Meunier;
VOIR REPORTAGE LA PRESSE;


FRANÇOIS BUGINGO LE JOURNALISTE

mai 24, 2015


Par Bernard Bujold (LeStudio1) – 
La révélation voulant que plusieurs des reportages du journaliste François Bugingo seraient des faux est pour le moins très bouleversante, et particulièrement pour les médias du Québec. 
J’ai collaboré une fois en personne avec Bugingo et il avait livré la marchandise, photos en preuve… 
C’était pour la première visite au Canada d’Ingrid Betancourt le 24 septembre 2009 (il y a eu d’autres visites par la suite mais organisée par son éditeur). 
La visite de 2009 réunissait surtout des dignitaires allant du président de Radio-Canada Hubert Lacroix, la Gouverneure générale Michaëlle Jean, l’Ambassadeur de la France au Canada François Delattre, le journaliste renommé Dennis Trudeau, etc. 
François Bugingo était le président de Reporters sans frontière, section Canada. 
Je n’ai pas maintenu le contact avec Bugingo par la suite sauf sur Facebook alors que nous étions devenus « amis ». 
Je suis triste des accusations contre Bugingo car il était un individu respectueux et agréable. 
Je suis aussi fâché contre la présente situation. Si les allégations sont fausses, alors La Presse (Isabelle Hachey ) en portera l’audieux; si celles-ci sont vraies, alors ce sera la fin de ce qui aura été la fausse carrière de journaliste de François Bugingo. 
À suivre! 
Photo 1: François Bugingo et Isabelle Hachey;
Photo 2 et 3: Ingrid Betancourt;
Photo 4: Hubert Lacroix et François Bugingo;
Photo 5 et 6: François Bugingo (2009);
VOIR REPORTAGE VISITE INGRID BÉTANCOURT 24 SEPTEMBRE 2009 ;
VOIR REPORTAGE LA PRESSE 24 MAI 2015
VOIR RÉACTION FRANÇOIS BUGINGO;


MAKAZIWE MANDELA EN VISITE À MONTRÉAL

mai 22, 2015


Par Bernard Bujold (LeStudio1) – 
Makaziwe Mandela, la fille de Nelson Mandela, était à Montréal pour la journée de vendredi 22 mai et j’ai eu le plaisir de partager un moment en sa compagnie. 
Je pourrais dire presque ma nouvelle amie car j’ai été immédiatement séduit par sa gentillesse et son magnifique sourire! 
Un peu plus, et je l’invitais au chalet pour le souper! 
Le vin que sa famille produit est aussi exceptionnel. Des excellents vins rosés pour l’été 2015! 
Photos 1,2 et 3: Makaziwe Mandela;
Photo 4: Makaziwe Mandela et Bernard Bujold ;
VOIR ALBUM PHOTOS
VOIR ENTREVUE MAKAZIWE MANDELA
VOIR ENTREVUE VIN MANDELA;


LISE THIBAULT – ROBIN DES BOIS OU REINE MARIE-ANTOINETTE…

mai 22, 2015


Par Bernard Bujold (LeStudio1) – 
La vieille dame, Lise Thibault, vivra un été 2015 dans un état de terreur totale! 
Imaginez, elle risque 4 ans de prison et elle ne connaîtra le verdict que le 30 septembre prochain… 
Selon-moi elle ne mérite pas ce traitement. 
J’ai bien connu Lise Thibault comme journaliste et elle n’est pas une voleuse. Une horrible et profonde prétentieuse oui mais voleuse non! Le gros problème de Thibault c’est qu’elle voulait jouer à la reine et elle était sans-le-sou… On pourrait dire qu’elle était une sorte de Marie-Antoinette. 
En plus, elle était d’une arrogance incroyable et elle envoyait régulièrement promener l’ex-premier Ministre Jean Charest. On dit même qu’elle lui aurait répondu à une demande de rencontre en faisant le message par sa secrétaire qu’elle était trop occupée pour le recevoir avant au moins une semaine d’avis… 
Avec des réponses aussi directes, on ne se fait pas beaucoup d’amis parmi la haute de la société! Conclusion: Jean Charest a aujourd’hui un beau bureau au 42e étage du 1000 de la Gauchetière tandis  que l’ex-Lieutenant Gouverneur du Québec Lise Thibault risque d’avoir le sien à l’automne au 1er étage dans une prison… 
À suivre!
Photo 1, 2, 3 et 4 : Lise Thibault;
Photo 5: Le 1000 de la Gauchetière à Montréal ;
VOIR REPORTAGE LA PRESSE;


PIQUE-NIQUE AU CHALET – MAI 2015

mai 17, 2015


Par Bernard Bujold (LeStudio1)- 
Lorsque la vie est difficile et que l’on veut oublier les obstacles et échecs du quotidien, rien de tel qu’un pique-nique au chalet… 
Comme je le dis souvent à mes amis:  » Je ne laisse jamais les mauvais moments de la vie gâcher les autres beautés de la vie! » 
Autrement dit, ne me parlez plus de politique ni de PKP… 
Vive le chalet! Vive les pique-niques! Vive l’été 2015 qui approche! 
Photo 1: Bernard Bujold; Photo 2,3 et 4: Chalet près du lac;
VOIR ALBUM PHOTOS;


LE QUÉBEC UN PAYS

mai 16, 2015


Par Bernard Bujold (LeStudio1) 
 -William Johnson, journaliste et écrivain de renom, publie dans The National Post de ce samedi 16 mai 2015 une analyse très précise concernant défi qui attend Pierre Karl Péladeau​ dans la réalisation de son projet de séparation de Québec du reste du Canada. 
Il n’y a que deux options possibles pour séparer le Québec du Canada: la négociation politique et légale ou bien la révolution armée (genre celle de Cuba).
Il est évident que la deuxième option ne sera jamais mise de l’avant par les Québécois… 
Dans celle de la séparation par la négociation, il y a quatre étapes allant d’abord du référendum local; le respect des lois en vigueur dans l’actuel pays qu’est le Canada; l’accord des autres provinces de modifier la constitution; et le plus difficile, d’un point de vue géographique, accepter que certaines régions (territoires) du Québec ne joignent pas le nouveau pays que serait le Québec et demeurent dans le Canada dont notamment les territoires du peuple des Premières Nations qui occupent la moitié de la superficie géographique du Québec. 
Les défis de PKP sont donc énormes et c’est sans compter celui qu’il devra affronter de survivre politiquement à l’Assemblée nationale du Québec… 
À suivre!
Photo 1: Martine Ouelllet, Alexandre Cloutier et Pierre Karl Péladeau ;
Photo 2: William Johnson et Pierre Karl Péladeau;
Photo 3 et 4: Pierre Karl Péladeau;
VOIR ANALYSE WILLIAM JOHNSON ;


LE POUVOIR DE FACEBOOK, TWITTER ET AUTRES MÉDIAS SOCIAUX…

mai 15, 2015


Par Bernard Bujold (LeStudio1) – 
Nous devons remercier chaleureusement Mark Zuckerberg pour sa création de Facebook ainsi que les créateurs de Twitter. 
Avant Facebook et Twitter, il fallait avoir de l’argent et recourir à des avocats pour obtenir justice. Maintenant, c’est la loi de la vérité comme le constate cet ex-employé comique de Hydro One (Ontario) et la journaliste Shauna Hunt… (Shauna a utilisé twitter pour publier sa vidéo) 
Les forces de police de partout en Amérique du Nord découvrent également, à leurs dépens, le nouveau pouvoir des médias sociaux. 
Longues vie aux médias sociaux! 
Photo 1: Logo Facebook et Twitter;
Photos 2 et 3: Le journaliste Shauna Hunt;
Voir reportage THE NATIONAL POST;