Edward Snowden, Julian Assange, les policiers de Montréal, un sans-abri au poteau et un restaurant McDonald’s…


Par Bernard Bujold (LeStudio1.com) – 
Les médias canadiens ont fait circuler abondamment l’histoire du policier de Montréal et ses menaces d’attacher sans-abri à un poteau par temps de grand froid! 
Certains observateurs ont critiqué les médias pour avoir publicisé l’affaire et considéré le sujet comme significatif. 
Après la tempête médiatique du sans-abri menacé du poteau, voilà qu’un autre vidéo a refait la manchette, cette fois un restaurant McDonald’s de Montréal est la victime de la violence policière. Dans ce vidéo, groupe de policiers frappe un groupe de jeunes pour les sortir du restaurant et le vidéo d’un témoin de l’événement a fait le tour des médias. 
Dans un sens, ces vidéos amateurs ressemblent, en plus petit, aux dossiers des Julian Assange, Edward Snowden ou même la Commission Charbonneau. C’est le dévoilement au grand jour, par vidéo ou témoignages, d’injustices et abus depouvoir par les autorités en place, publiques ou privées, policières ou gouvernementales. 
On ne peut pas être contre la justice, la compassion et l’honnêteté! C’est la raison d’être profonde du journalisme et des journalistes et c’est justement tout le débat entourant Edward Snowden. La question qui se pose dans son cas: Est-il un traître envers son gouvernement et son pays ou un citoyen héros qui a dévoilé l’espionnage que faisait illégalement le gouvernement américain? Le même rapprochement se fait avec les dévoilements de Julian Assange et la vidéo de la fusillade en hélicoptère par les soldats américain. Voilà tout le débat de société et les opinions sont très partagés. 
À preuve, The New York Times a publié un éditorial appuyant Edward Snowden. Ce texte a provoqué plus de 1500 commentaires du public lecteur. Le NYT dévoile que les réactions au texte éditorial sont partagé en deux, noir ou blanc, sans zone grise. Il y a ceux qui veulent que les actes illégales du gouvernement comme l’espionnage des citoyens ou des autres pays soient dévoilés au grand jour et on félicite Snowden pour son geste. À l’opposé, il y a l’autre moitié des commentaires qui appuient le droit au secret de l’état et de ses actions et on suggère l’exécution pure et simple de Snowden que l’on qualifie de traître envers la nation et son gouvernement! Cette situation de partage des opinion du public rappelle étrangement la trame du roman 1984… Le débat est loin d’être terminé. Si aujourd’hui il y a le iphone et le iPad, en 2014 il y aura la fameuse lunette de Google… 
À suivre! 
Photo 1: Julian Assange et Edward Snowden ;
Photo 2 et 3: Sans-abri au poteau et le policier ;
Photo 4: Video violence restaurant McDonald’s;
Photo 5: Cavalerie policière de Montréal sur le Mont Royal;
Voir reportage menace d’attacher un sans abri au poteau ; 
Voir analyse de l’affaire du sans abri au poteau ;
Voir affaire du vidéo dans un McDonald’s ; 
Voir réaction du public éditorial The New York Times ; 
Voir éditorial The New York Times Edward Snowden ;

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :