Le livre papier est en danger selon Borders books…


Selon les gestes posés par Borders Books, il est évident que le livre papier est condamné à une disparition lente mais évidente devant le livre électronique.
L’annonce de la signature d’un protocole de protection contre ses créanciers par Borders Books est venu sonner un glas pour ce grand détailllant de livre qui doit de plus en plus céder sa place à Amazon et à Google Books.
Il restera bien sûr les bibliothèque publiques mais elles aussi se mettent à l’électronique… Conclusion: Le livre papier est en danger!
Photos 1; Borders Books New York ;
Photo 2 et 3: Bernard Bujold à la Grande Bibliothèque du Québec à Montréal;
Voir entrevue The New York Times ;
Voir Amazon ;
Voir Google Books ;
Voir site de la Grande Bibliothèque du Québec ;

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :