Le Journal de Montréal est mort (1964-2011)

février 28, 2011


Les employés en lock-out du Journal de Montréal ont accepté l’offre de leur employeur Quebecor et ils ont voté en faveur du retour au travail. Toutefois, sur un total au départ de 252 employés, 62 seulement seront rappellés, les autres éliminés selon un protocole de compensation. Bernard Bujold a bien connu Le Journal de Montréal alors qu’il a été l’adjoint personnel du président fondateur Pierre Péladeau, de 1991 jusqu’à sa mort le 5 décembre 1997.
« Dans un sens, Le Journal de Montréal sera mort par « torture » à petit feu. Il aurait mieux valu appliquer, de part et d’autre (employeur & syndicat), le scénario de Gesca – Power Corp, le grand compétiteur de Quebecor et ancien rival direct du fondateur du Journal de Montréal, Pierre Péladeau. Les employés de La Presse ont eu à choisir entre un changement radical de structure ou la fermeture définitive mais avec quelques heures seulement pour se décider. Ils ont choisi de payer la demande des ravisseurs mais ils ont eu la vie sauve!
Prolonger un conflit pendant plus de deux ans c’est comme tuer un prisonnier sous la torture lente et mortelle. C’est l’agonie douloureuse et criante! Mieux vaut être blessé gravement et recommencer à nouveau sa vie que de mourir définitivement et en agonisant inutilement. Malheureusement, il n’y a pas de deuxième chance pour une reprise du scénario!
Pierre Péladeau est probablement triste dans l’autre monde mais il se dit aussi que le temps fait passer toutes les choses de la vie et qu’il en est ainsi avec son Journal de Montréal. Comme il le dirait, s’il était vivant:  » L’aventure du Journal est une histoire du passé. It was fun, great fun, but now what’s next! » Il dirait aussi: « Rue Frontenac est un maudit beau site et il me ressemble… »
Photo 1: Pierre Péladeau ;
Photo 2: Pierre Péladeau devant sa piscine privée ;
Photo 3: Bernard Bujold à Paris avec le Journal de Montréal (1988)
Voir biographie Pierre Péladeau ;
Voir site Rue Frontenac ;
Publicités

Anderson Cooper avec Gloria Vanderbilt et des lectures intéressantes…

février 25, 2011


Deux livres à lire durant une semaine de ski, les vacances au soleil ou la période de relâche scolaire: Anderson Cooper: Dispatches from the Edge; et la biographie en texte et photos de sa mère: The World of Gloria Vanderbilt. Deux livres magnifiques et très bien écrits. Deux ouvrages qui sont aussi très inspirants face aux obstacles de la vie!
À lire!
Photo 1: Anderson Cooper et sa mère Gloria Vanderbilt ;
Photo 2: Bernard Bujold et les deux biographies ;
Voir biographie Anderson Cooper ;
Voir biographie Gloria Vanderbilt ;

Julian Assange perd la première ronde…

février 24, 2011


Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, a perdu une première ronde dans son combat pour annuler l’ordre d’extradition vers la Suède où il est accusé de viol. Les avocats d’Assange vont appeller la décision de la justice britannique d’ici sept jours et la décision finale pourrait bien ne pas être connue avant juin prochain. Par ailleurs, même si Julian Assange était extradé puis
condamné, déjà plusieurs sites comparables à Wikileaks ont vu le jour et il est évident que le traitement de l’information ne redeviendra jamais secret comme l’avant Wikileaks. En ce sens, Assange aura été un précurseur et ceci malgré une disparition possible de son site.
À suivre…
Photo: Julian Assange à Londres avec une de ses avocats ;
Photos 2 et 3: Julian Assange à Londres ;
Voir reportage The New York Times ;
Voir reportage The Wall Street Journal ;
Voir reportage The Globe and Mail ;
Voir site Wikileaks ;

Le printemps 2011…

février 21, 2011

L’arrivée officielle du printemps est presqu’à nos portes car nous sommes exactement à 1 mois du 21 mars 2011!
À suivre…
Photo: Tulipes devant le soleil du printemps par Bernard Bujold
Voir définition du printemps ;


Le bruit de Montréal en lumière dérange les résidents du Vieux-Montréal…

février 20, 2011


Les résidents du Vieux-Montréal sont habitués au calme et au charme du quartier mais ils ont eu la surprise de leur vie lorsqu’en plein samedi soir le secteur a été envahi par la musique plein volume de Mistress Barbara accompagnée d’une foule bruyante fêtant l’événement Montréal en lumière. Les souper du samedi soir de plusieurs résidents avec leurs invités ont dû être annulés et remplacés par la déception et de nombreuses migraines. Misstress Barbara et Montréal en lumière ont leur place sur le plan culturel montréalais mais pas devant les résidences privées du Vieux-Montréal.
Souhaitons que le reste de l’année 2011 soit plus calme!
Photo 1-2-3: Montréal en lumière dans le Vieux-Montréal:
Voir reportage et photos bruit dans le Vieux-Montréal ;

Julian Assange et l’avenir de Wikileaks…

février 18, 2011


Une partie de l’avenir de Julian Assange se jouera jeudi prochain (24 février) devant la Justice de Londres mais déjà le personnage a marqué l’histoire.
Le cheminement du fondateur de Wikileaks fait d’ailleurs penser à celle des Wael Ghonim ou Anderson Cooper. Des défenseurs de la liberté du peuple et de l’information journalistique au delà des pouvoirs traditionnels. Plusieurs livres permettent de mieux comprendre ces personnages et en particulier Assange et Cooper. Il existe des ressemblances très évidentes entre les autobiographies de Julian Assange et Anderson Cooper et ces deux livres sont à la fois captivants et très éclairants. On remarque notamment que la mère de chacun a joué un rôle significatif dans leur enfance respective. Sur le plan physique, on pourrait presque croire qu’Assange et Cooper sont des frères jumeaux tellement ils ont un même visage.
Anderson Cooper est un journaliste respecté qui a fait ses preuves. Qu’adviendra-t-il de Julian Assange? À suivre!
Photo 1:Julian Assange ;
Photo 2: Anderson Cooper en Égypte;
Photo 3: Wael Ghonim
Voir autobiographie Julian Assange UNDERGROUND ;
Voir autobiographie Anderson Cooper ;
Voir biographie Inside Wikileaks par Daniel Domscheit-Berg ;
Voir site officiel Wikileaks ;
Voir site officiel Anderson Cooper 360 CNN ;
Voir Facebook Wael Ghonim ;

Le livre papier est en danger selon Borders books…

février 18, 2011


Selon les gestes posés par Borders Books, il est évident que le livre papier est condamné à une disparition lente mais évidente devant le livre électronique.
L’annonce de la signature d’un protocole de protection contre ses créanciers par Borders Books est venu sonner un glas pour ce grand détailllant de livre qui doit de plus en plus céder sa place à Amazon et à Google Books.
Il restera bien sûr les bibliothèque publiques mais elles aussi se mettent à l’électronique… Conclusion: Le livre papier est en danger!
Photos 1; Borders Books New York ;
Photo 2 et 3: Bernard Bujold à la Grande Bibliothèque du Québec à Montréal;
Voir entrevue The New York Times ;
Voir Amazon ;
Voir Google Books ;
Voir site de la Grande Bibliothèque du Québec ;